Maegipedia

Vinyle

Les films de découpe, comme par exemple notre Metamark M7, sont fabriqués à base de polychlorure de vinyle. Quelquefois ils sont fabriqués à base de PET (polyester), comme par exemple les films pour vitrages, le PP (polypropylène). Le PVC est de loin le plus largement utilisé.
Le dos de la feuille est muni d’un adhésif acrylique durable qui s’applique soit à l’aide d’un solvant soit à l’aide d’eau (dispersion d’eau).

Le vinyle en couleurs est livrable dans une variété de couleurs. Ainsi le Metamark M7 est disponible en 90 couleurs différentes et peut, à partir d’une commande de ± 3000 mètres, être produit dans n’importe quelle autre couleur souhaitée.

 

Types de qualité

En grandes lignes il existe deux façons pour produire un film en PVC, c.-à-d. le moulage (coulé) et le laminage (calandré).

Un film coulé est une feuille qui est déformable et donc idéale pour e. a. le carwrapping.   Un exemple typique est notre Superwrap SLX. La durée d’adhésion d’un film coulé est avec 10 ans nettement plus longue que celle d’un film calandré.

La feuille calandrée est produite en deux qualités. Une variante monomère et une variante polymère. Le plastifiant ajouté au PVC d’origine rigide, détermine la qualité du film. La qualité d’un film plastifié polymère est meilleure que celle d’un film plastifié monomère.
Une feuille calandrée a comme on l’appelle une mémoire de forme et se remet à n’importe quel moment dans sa forme d’origine.

Par conséquent, ces feuilles sont moins déformables et ne sont donc applicables que pour les surfaces planes et légèrement courbées.

Les feuilles plastifiées monomères, comme notre Metamark M4, sont généralement utilisées pour des applications temporaires et/ou à l’intérieur.

Par exemple, la variante mate du Metamark M4 est souvent utilisée pour la construction de stands. Le film plastifié monomères n’est pas si stable et présente, par exemple, plus de rétrécissement. La feuille a une durabilité maximale garantie de 3 ans en cas d’utilisation extérieure. Mais son prix est attractif.

Le film polymérisé calandré comme notre Metamark M7 a une durée de vie de 7 ans. Grâce à l’addition de plastifiants polymères supplémentaires lors de la production, le rétrécissement est très faible et le film reste lisse. D’autre part l’utilisation de pigments durables rend le film plus résistant à la décoloration. Le papier calandré polymère est utilisé pour le lettrage automobile, la publicité murale et la publicité sur panneaux.

Cliquez ici pour une vidéo de notre Metamark M7. 

 

Autres types de films

Les films décoratifs de Maegis

Notre Film Maegis Interior Design est une spécialité. Ce film, disponible en plus de 190 versions différentes, s’applique à la décoration intérieure. Ce film est principalement utilisé dans les hôtels, les bureaux, les grandes surfaces, mais aussi pour donner un nouveau look aux cuisines.

Etched Glass

Le 'Etched Glass' donne aux vitrages transparentes un effet dépoli, de sablage.
Le ‘Etched Glass’ est disponible en coulé, polymère et monomère. Il y a différents motifs de décoration disponibles: surface effet Opal Haze, Dusted, Silver ou Crystal. Il y a d’autres motifs disponibles tels que le verre dépoli.
D’habitude le film se pose à l’aide d’eau. Il est important de savoir quel type de colle convient à quel type de film. Un adhésif à base d’eau devient blanc quand il est appliqué humide. Nous vous conseillons donc de faire la pose à l’aide d’un adhésif solventaire.

Cliquez ici pour la video du film V961 Etched Glass

Films pour Vitrages

Notre assortiment de Window films est une rubrique séparée parmi notre gamme de films. Ce type de film se pose sur les vitrages afin d’obtenir des effets différents. Ainsi nous avons des films protection solaire afin de protéger les bureaux ou parebrises du soleil, des films couleurs transparents à effet vitrail, mais également des films de sécurité ou des films à effet miroir.

Image

Film translucide

Le Film translucide est destiné à la publicité lumineuse. Pour ce type de film la couleur de jour est égale à la couleur la nuit. Ainsi le message publicitaire reste identique avec ou sans lumière artificielle.

Image

Le film block-out

Le film block-out est un film calandré à 100% opaque à blinder (partiellement) des caissons lumineux. Ce film est disponible en blanc/noir (adhésif noir) et noir/blanc (adhésif blanc).

Film rétroréfléchissant

Le film rétroréfléchissant coulé est pourvu de micro prismes reflétant la lumière qui tombe sur lui. Si le film est doté d’une marque d’eau (EC104) il est conforme aux normes pour le balisage des voitures. Attention aux conditions décrites dans le règlement officiel.  

Film magnétique

Le Film magnétique est destiné à une publicité constamment alternante : par exemple une voiture d’auto-école pendant la journée, voiture privée en dehors des heures de travail. Le film doit être retiré au moins tous les 2 jours, après quoi la surface et le film doivent être nettoyés. Tant que cela est fait, le film peut être utilisé jusqu’à 5 ans. Bien évidemment, il ne peut être utilisé que sur une surface ferreuse.


Ce n’est qu’une petite sélection de toutes les variantes de produits disponibles. Pour d’autres produits de cette gamme, voire films de découpe.

 

Tape d'application

Le tape d'application est un accessoire indispensable pour la pose de films de découpes

Ceux-ci sont essentiels pour le transfert de logos et/ou textes découpés et pelés à la surface sur laquelle ils doivent être apposés.

Il y a deux principaux types de bande d’application: papier et film. Outre les tapes standard, la variante film ainsi que celle en papier sont disponibles en différentes adhésions. Si la bande standard ne vous satisfait pas, renseignez-vous auprès de notre équipe technique.

Il existe des produits RLA disponibles sur le marché. RLA signifie Release Liner Adhesive, ce qui signifie que l’adhésif est fixé pour adhérer au papier silicone. L’avantage en est que le ruban d’application ne se tordra pas, mais restera plat sur le support en silicone du film de découpe.

 

Medias imprimables

En général l’impression numérique à grand format a généré une croissance considérable dans notre industrie au cours des deux dernières décennies. La raison de cette croissance est principalement due à la possibilité d’imprimer de grandes images en couleur en petits tirages.

Dans la section Imprimantes, nous étudierons les différentes possibilités de l’impression numérique.

Les médias imprimables peuvent être divisés en adhésif tel que le film PVC et en antiadhésif. Les textiles ou les bannières en sont un exemple.

 

Les vinyles auto-adhésifs

Pour les différents vinyles auto-adhésifs, nous vous invitons à consulter la section désirée en utilisant les filtres appropriés. Les possibilités pour le vinyle d’impression auto-adhésif sont nombreuses. En outre, la plupart des variantes sont également disponibles avec différents adhésifs.

Il y a adhésifs transparents, gris, permanents, semi-permanents, avec canaux d’air et des adhésifs à haute adhérence (hight-tack)
Une couche de colle grise est utilisée pour augmenter l’opacité.

Une liste de nos produits avec une couche de colle grise est disponible ici.

Les adhésifs semi-permanents sont utilisés pour faciliter le retrait rapide du film après une application temporaire. Notez qu’un adhésif semi-permanent peut aussi devenir permanent sous l’influence de la température, de la pression et du temps. La qualité/type de surface joue également un rôle déterminant, surtout quand il s’agit de traces de colle.

Puisqu’il s’agit souvent de gros tirages lors de l’impression numérique, plusieurs produits ont une colle avec canaux d’air. En permettant à l’air de s’échapper par ces canaux, la pose sans bulles devient beaucoup plus facile.

Pour les surfaces difficiles (p.ex. conteneurs de déchets plastiques), un adhésif spécial à haute adhérence (high-tack) a été développé. En appliquant une couche de colle très épaisse avec une force d’adhérence très élevée, cette couche de colle a encore une bonne adhérence sur presque toutes les surfaces. Cependant, dû à la couche de colle épaisse, n’exclue pas le rétrécissement à 100%.

Les spéciaux dans les auto-adhésifs

Hors les vinyles coulés, polymères et monomères, nous vous proposons une large gamme de produits spéciaux en vinyle autocollant.

Adhésifs de sol

Pour poser un message publicitaire sur différents types de sol, il y a plusieurs possibilités.

Il y a des films qui peuvent être placés sur des sols égaux comme un carrelage dans un supermarché, mais il y a aussi des solutions pour des applications plus extrêmes.

Par exemple, il y a un vinyle imprimé pour l’asphalte, les carreaux de trottoir, les clinkers, les escaliers en béton, etc. (Floorprint P) et il y a même des produits qui peuvent être collés sur le tapis (Carpetprint SP).

Film perforé

Parfois il est interdit de sceller entièrement la vitre arrière d’un véhicule.   Afin de résoudre ce problème un produit spécial à été développé.   Les trous dans ce film fournissent une visibilité suffisante à travers de la vitre arrière et la pose de ce film est permis par les règlements routiers . Le nom du film « one-way-vision » trahit l’effet spécial du film; il fonctionne comme des lunettes de soleil réfléchissantes. De la voiture, vous avez une vue dégagée, mais de l’extérieur, personne ne peut regarder à l’intérieur.

Manipulation des imprimés

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les vinyles ne sont pas dotés d’un coating spécifique mais le PVC s’ouvre grâce à la chaleur de l’imprimante ce qui permet à l’encre de pénétrer dans le vinyle.
C’est la raison pour laquelle après l’impression, il faut attendre pour que les encres s’évaporent correctement.

Il est impossible de fixer un temps de séchage fixe. Par exemple, si vous imprimez du noir sur toute la surface, le temps de séchage est beaucoup plus long qu’avec une impression avec beaucoup de couleurs claires. En règle générale, vous pouvez présumer que plus qu’il y d’encre par m2, plus le temps de séchage sera long. Pour faire évaporer l’imprimé, il doit rester entièrement déployé. Une métaphore pour expliquer le processus est le séchage d’un t-shirt humide. Un t-shirt mouillé sèche au soleil plus vite qu’entassé dans un sous-sol mouillé. Si l’imprimé est manipulé trop vite, cela peut entraîner des plaintes importantes.

 

Flexface

Afin de décorer de grands bâtiments et/ou des cadres d’une impression numérique, il y a deux produits sur le marché. L’un est un frontlit (pensez à une bâche de camion), l’autre est le maillage (mesh).

Il y a deux qualités de frontlit. Une qualité dense et un stratifié. La première est un tissu en polyester fermé qui est garni de plusieurs couches de PVC. L’autre est un tissu en polyester tissé moins dense sur lequel les deux côtés sont laminés de PVC par la chaleur.

La différence de qualité entre les deux est considérable. En raison du tissu de polyester tissé moins dense que la variante stratifiée, il est beaucoup moins solide. Le produit laminé se déchire plus rapidement or que le produit coaté est résistant aux fissures. En raison de ces propriétés, il est également différent dans l’application. L’un est utilisé pour les événements à court terme et l’autre est approprié pour la publicité à long terme.


Un aspect important pour les applications intérieures est un certificat B1 (normes d’incendie). Si vous souhaitez savoir ce que cela signifie, cliquez ici pour plus d’informations.
Dans les endroits où le vent a un jeu gratuit, mesh est une excellente solution. En raison de la structure ouverte de mesh, il n’est pas aussi sensible au vent qu’une structure fermée Frontlit.

C’est aussi la raison pour laquelle il est fréquemment utilisé dans les échafaudages de grands projets de construction.

Pour une impression recto-verso ou une opacité à 100%, les bannières sont disponibles avec un intercalaire noir. Le Blockout 610 et le Blackout Budget B1.

Backlit est une solution idéale pour les très grands caissons lumineux pour lesquelles il n’y a pas de plaques disponibles. Comme par exemple le toit éclairé d’une station-service.

 

Textiel

Comme alternative au matériel de bannière, il y a également différents types de tissus imprimables sur le marché. Souvent, ces tissus sont (en partie) en polyester. Les différentes méthodes de tissage et de tricotage créent différents types de structures. Le plus populaire est la toile (canevas), mais en ajoutant un fil extensible, il y a aussi des tissus faits pour les caissons lumineux.

Les tissus imprimables type papier peint servent d’alternative au papier peint traditionnel. Ce type de décoration avec une largeur de 320 cm se laisse facilement poser sans raccords visibles. Ainsi, l’image reste parfaite et garantit une décoration murale réussie.

 

Papier

Afin d’imprimer une photo classique, il y a sur le marché plusieurs papiers photo imprimables. Ceux-ci sont disponibles en brillant ainsi qu’en satiné de 140 à 240 grammes.

Pour l’impression numérique nous avons également le papier d’affiche bleu. Bien que ce soit un papier, ce produit est résistant à l’eau et peut donc être utilisé pour une application extérieure comme par exemple les affiches électorales.

 

Display

Il existe différents types de matériaux sur le marché qui servent de matériel imprimable pour les affichages à court terme tel qu’un film d’affichage pour un roll-up. Une autre fonction courante sont les murs dits pop-up où vous pouvez fixer des panneaux imprimables ou un textile.

 

Films de lamination

Pour réduire la vulnérabilité en termes de abrasions d’un imprimé numérique, presque tous les films d’impression numérique sont laminés. En plus de nombreuses laminations sont fournies avec un bloqueur UV qui réduit considérablement la décoloration de l’impression. Le degré de réduction est déterminé par la puissance du bloqueur UV.

Comme on l’a déjà mentionné dans la rubrique des médias imprimables, il est très important de ne laminer après que l’impression soit vraiment sèche. Sans ces précautions il y a un grand risque de déchirement ou de décollage du film.
Pour poser une lamination de manière simple, rapide et sûre nous vous conseillons d’utiliser nos laminateurs   Pour le vidéo d’instruction de notre laminateur Maegis, voire ici.

En plus des qualités habituelles en vinyle blanc connues (moulé, polymère, monomère) il y a beaucoup de laminations qui peuvent donner à l’impression une caractéristique spéciale.

En plus du look brillant, mat et satiné, il y a aussi des laminations qui protègent l’imprimé contre le graffiti. Ce film est résistant aux solvants et vous permet d’effacer facilement le graffiti.

En ajoutant du relief au film, celui-ci devient résistant aux rayures et peut donc être utilisé comme par exemple, une lamination floorgraphic. Faites attention lorsque vous poser ce stratifié, qu’il soit muni d’un certificat antidérapant. Un exemple se trouve dans notre fichier certification.

Une lamination de tableau velleda ou de cleanboard est une autre spécialité. Ce film vous permet de créer une surface temporairement effaçable. Cependant, il faut faire attention à ce que vous utilisiez les marqueurs appropriés; comme les marqueurs à sec (drymarkers) disponibles dans tout commerce de fournitures de bureau.
Cependant, le film doit être nettoyé à temps, sinon l’encre se fixe en permanence. Si cela est le cas, utilisez notre produit spécial « Superfoam » qui nettoiera la surface.

 

Matériel de transfert

Flex et Flock sont des produits découpés à l’aide d’un plotter de découpe et thermocollé sur un tissu à l’aide d’une  presse à chaud. Une des applications les plus courantes est l’impression des chiffres sur le dos d’un maillot de football. Flex et Flock vous permettent de produire facilement et rapidement des tenues de foot personnalisées à petit tirage. Le film de transfert se pose avec facilité sur du coton, du polyester et du nylon.
Comme pour les films imprimables, il y a aussi des types Flex imprimables. Cela permet également l’impression en couleur sur les T-shirts.
Les matières textiles de transfert sont lessivables. La température maximale varie de 30 à 80 degrés °C.

Pour plus d’informations lisez la fiche technique du produit Flex ou Flock concerné.

La largeur par défaut est de 50cm. Un certain nombre de produits sont également disponibles en largeur de 1m ou de 1,5m.

 

Production

Un film Flex se compose de 4 couches. Un dos transparent avec une colle semi-transparente (afin de transférer le texte le dos doit se décoller facilement). Là-dessus se trouve le film Flex ou Flock. Un hotmelt finalement fixe le film sur le tissue du vêtement. Une colle hotmelt est sèche à température ambiante et ne devient active sous l’effet de la chaleur.

Il y a une grande diversité de films aussi-bien en couleur qu’à effet pailleté, avec des images d’animaux etc.

Le système du flocage est similaire au Flex. Seulement, la feuille est remplacée par du viscose dont la structure crée un effet et toucher velours.

Film en polyester
Adhésif sensible à la pression
Film en polyuréthane
Adhésif Heat Sealing

La chaleur est donc indispensable pour la pose correcte (pour activer l’adhésif), mais aussi la pression (pour permettre à l’adhésif de pénétrer les fibres textiles et ainsi obtenir un bon ancrage).

Pour cela l’on utilise une presse de transfert. Ces presses sont disponibles en plusieurs versions. Vous trouverez leurs détails dans le chapitre intitulé Presses à transfert.

Puisque le découpage se fait sur le dos de la feuille, vous devez couper le logo ou le texte en image renversée.

Une fois la feuille découpée, l’excédent de film est retiré de sorte que vous ne conserviez que le texte désiré sur le support en polyester. Le support en polyester est disponible en deux versions, une version adhésive et une non-adhésive. Les deux supports ont leurs avantages et inconvénients. Par exemple, le Flex sur un support non-adhésif permet de s’écheniller plus facilement, mais un support adhésif permet de mieux positionner l’image sur un tissu. En outre, un support adhésif a l’avantage de pouvoir repositionner un détail accidentellement pelé.

La durée moyenne de pression et la température peuvent varier selon le fabricant ou le produit. Les produits classiques demandent en général plus de temps: environ 15 à 20 secondes tandis que d’autres matériaux sont pressés endéans les 5 secondes.

Ces derniers sont parfois un peu plus chers, mais vous font gagner beaucoup de temps

Pour la température ou la durée exacte consultez les fiches techniques.

La dernière étape consiste à retirer le support en polyester. Prêt !

Un phénomène commun avec les matériaux de transfert sur tissu est le saignement des encres de sublimation qui sont fréquemment utilisé pour les tenues de sport. Par exemple, un Flex blanc sur un maillot de foot rouge peut devenir rose. Ce problème est causé par les fortes concentrations d’encre de sublimation dans les maillots de sport. Celles-ci peuvent être réactivées par la température de pression.   Dans certains cas ce phénomène ne se manifeste qu’après un certain temps. Pour l’éviter, des produits spéciaux ont été développés avec une couche intermédiaire noire, qui s’appellent ‘blockout’.

La plupart des types de Flex peuvent être superposés, mais il y a des exceptions. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Afbeeldingsresultaat voor siser ps film

 

Types de produits Flex

Le Flex standard

Disponible en différentes couleurs, certaines marques offrent jusqu’à 57 couleurs dans leur gamme. Il y a aussi des versions néon ou métalliques.

Le low-Temp/Short time

Entre-temps toutes les marques ont une variante low-temp et short-time dans leur gamme. Ceci veut dire que pour une température entre 120-140 °C une durée de pression de 5 secondes suffit.

Le nylon

Le nylon est un tissu plus lisse que le coton avec une structure fermée. C’est la raison pour laquelle il y a un Flex spécial pour les textiles de nylon. La couche adhésive est plus mince et empêche la colle de s’écouler sur les côtés.

Nous ne recommandons pas la pose de ce flex sur les nylons enduits, résistants à l’eau. Comment savez-vous qu’un nylon est enduit?  Goutte d’eau sur le tissu, l’eau reste-t-elle sur le tissu ? Alors, le nylon est enduit et vous devez le pré-presser et répéter le test, aussi longtemps que l’eau passe à travers le tissu.   L’eau reste-t-elle sur le tissu et ne s’écoule-t-elle pas à travers?  Ce tissue est inapproprié au Flex.

Blockout

Ce type de Flex possède une couche intermédiaire noire qui empêche le saignement des encres de sublimation. Ce flex est polyvalent entre-autres pour les vestes softshell.

Stretch

Pour des vêtements élastiques tels que les maillots de bain ou les maillots de course il existe des Flex spéciaux qui sont ultra-extensibles.

Afbeeldingsresultaat voor siser ps film

Réfléchissant

Pour le lettrage des vêtements de haute visibilité, comme les pompiers ou policiers, il y a un Flex spécial qui répond à la certification EN-ISO-20471.

En outre il y a également d’innombrables applications de mode : comme l’effet pailleté, le 3D, le Flex ultra-épais, etc.

Afbeeldingsresultaat voor politape glitter

 

Imprimables

Les différents types de Flex sont également disponibles en version imprimable : Flex de base, le nylon, le blockout et le low-temp/short time. Une plus-value est le Flex transparent imprimable. Le Flock est également disponible en version imprimable

Contrairement aux Flex de découpe régulier, le découpage du Flex imprimable ne se fait pas en miroir.

Comme pour les films vinyles il vous faut un ruban de transfert pour peler le motif et le transférer sur le tissu.

Afbeeldingsresultaat voor printable flex

 

Machines

Imprimantes grand format

Afin de vous permettre d’imprimer des motifs fullcolour, il existe des imprimantes numériques jet d'encre.   La largeur d’impression varie de 76cm à 5 mètres , les formats entre 1,37 et 1,60 étant les plus populaires.   Il y a quatre grands catégories d’imprimantes qui sont expliqués ci-dessous.

Imprimante à jet d'encre à base d'eau

Les imprimantes à encre à base d’eau sont les plus utilisées. Le desktop domestique consomme également les encres à base d’eau.

Puisque ces imprimés ne sont uniquement utilisables à l’intérieur, cette technique est rarement utilisée dans l’industrie de la signalisation. Il n’est pas non plus possible d’utiliser un PVC enduit.
Maegis pourvoit des imprimables spéciaux qui sont adaptés pour les encres à base d’eau. Traditionnellement, cette technique d’impression a une belle résolution et est « plug-and-play ».

 

L'imprimante eco-solvent

L’imprimante la plus populaire dans le secteur de la signalisation est l’imprimante eco-solvent.

La plûpart des imprimables pour ce type d’encre sont pourvu d’un coating spécial, à l’exception des produits PVC qui sont imprimables sans coating.

L’avantage de ce type d’encres par rapport aux encres à base d’eau, est leur court temps de séchage et leur capacité de pénétrer dans les petits pores des différents matériaux (PVC). Ce qui résulte en une bonne adhésion.

Ces encres sont également imperméables et ne doivent donc pas être laminées contre l’humidité, mais doivent être laminées pour les abrasions. Ces encres peuvent être utilisées pour des applications extérieures et peuvent être imprimées à une vitesse relativement élevée.

Pour les entreprises avec des ateliers de production plus petits, une imprimante qui combine l’impression et la découpe, est une solution idéale.

Vous trouverez ici notre gamme d’imprimantes éco-solvants.

Le UV

L'UV est une technique d’impression de plus en plus populaire au cours des dernières années. Ces encres durcissent en les exposant à la lumière UV. Il y a 2 manières de produire cette lumière UV. Une est à l’aide de lampes UV conventionnelles et l’autre est à l’aide d’une nouvelle technologie UV LED. Ces lampes UV LED sont avantageuses à cause de leur longue durée de vie (jusqu’à 20.000 heures). En plus elles fonctionnent on-demande. Les lampes classiques UV par contre restent allumées continuellement pendant la processus. En plus ces lampes UV LED produisent beaucoup moins de chaleur, ce qui réduit le risque d’abrasion du matériel à imprimer. La durée de vie moyenne des lampes UV conventionnelles est d’environ 500 heures.

Le grand avantage des encres UV est qu’elles peuvent être utilisées sur des supports non-enduits. Ce qui permet l’impression sur des matériaux durs tels que le verre, les plaques de dibond et même le bois.

Les premières imprimantes UV sur le marché étaient les imprimantes à lit plat principalement utilisées pour les plaques d’impression. (Imprimantes à plat photo). Ces imprimantes à plat sont disponibles en différentes dimensions. Cette technique est encore maintenant fréquemment vendue pour sa haute précision.

Un autre type d’imprimante UV est l’imprimante hybride qui imprime tant des supports en bobines aussi bien que des plaques rigides. Cette machine hybride est très polyvalente puisque vous pouvez utiliser sa largeur de 1,60 m et en même temps passer des plaques de 1,50 m x 3 m à condition d’avoir l’espace nécessaire avant et derrière l’imprimante.

Un troisième type d’imprimante UV est un roll to roll. Et, comme son nom l’indique, vous ne pouvez imprimer que des rouleaux. Cette imprimante est notamment nettement moins nocive pour l’environnement lors de l’impression de tissus, de Flexface ou de papier peint.

Un autre avantage des UV est que le temps de séchage est nul et que les media imprimés peuvent être manipulés immédiatement après. En outre, les media sont moins sensibles à la décoloration par la lumière UV et l’encre UV est très résistant aux rayures.

Lorsque vous travaillez avec des encres UV, protégez-vous avec des gants. Le contact de la peau avec de l’encre liquide doit être évité à tout moment. Une fois l’encre sèche, ce risque est écarté.

Afbeeldingsresultaat voor uv printing

 

Le latex

Une technique relativement nouvelle est l’impression latex. Ce type d’encre est en grande partie à base d’eau, complété de pigments et de solvants CO; le liant latex est le composant principal qui durcit grâce à son réchauffement à l‘intérieur de l’imprimante ce qui résulte en son ancrage sur le matériel de support.

 

Plotters à découpe

Histoire

L’origine des plotters de decoupe se situe dans l’industrie du vêtement. En 1969, la société américaine Gerber a développé une machine automatique pour couper des tissus à la taille. Après ce nouveau développement, d’autres secteurs ont été consultés pour connaître ceux qui étaient également intéressés au mouvement de coupe X/Y/Z. Les plus célèbres pour nous sont les traceurs de dessin du secteur de la construction et d’autre part notre propre plotter à découpe.
Le premier plotter à découpe était donc le Gerber e-Graphix.   Ce plotter d’une largeur de 38 cm transporte le film au moyen d’un pinfeed. Les trous pincés étaient des trous perforés sur le côté de la feuille et propulsés par un pignon muni d’épingles. Il était seulement possible de couper des textes et il coûtait pour une seule fonte plus de 500,00 €. En outre, le traceur était d’une lenteur exaspérante.

Le logiciel graphique se développait à grands pas, ainsi il devenait très vite possible de créer des logos numériques. La technique très répandue était celle des fichiers vectoriels qui permettent de découper également en courbes.
 

Types de technique de découpe

Dans notre secteur il y a deux techniques populaires :

Technique de lame flottante: ici la lame est traînée sur la feuille et reste sur la feuille tant qu’elle coupe.

Technique de lame tangentielle: cette technique soulève la lame à n’importe quel angle, change la direction de coupe, abaisse la lame à nouveau et continue à couper.

Les deux techniques se valent, mais la technique tangentielle est plus précise mais aussi plus coûteuse à l’achat.

Couper les contours

Avec l’impression numérique la nécessite de découper des formes complexes est devenue plus urgente.   Pensons par exemple aux logos ou les stickers.

Une petite caméra montée sur la tête de découpe repère les (crop marks) points imprimés et découpe automatiquement les contours de la forme numérique.  

Deux types de plotters

Outre une différence dans la technique de découpe, il y a une distinction à faire entre les plotters.

Plotters à friction

Le modèle le plus populaire est le plotter à friction.

Ici, le film est transporté entre plusieurs rouleaux de pression pendant la découpe. La tête de découpe ne se déplace que de gauche à droite et tourne la lame dans le porte-couteau.

Tables de découpe à plat

Une technique moins populaire mais digne d’être mentionnée. Avec ce type de plotter de découpe les médias reposent à plat sur la table qui aspire à vacuum le film pour qu’il reste sur place. La tête de découpe bouge sur la table et découpe le motif.

Afbeeldingsresultaat voor summa flatbed

 

Presses à transfert

Qu'est-ce qu'une presse à transfert?

Une presse à transfert est une machine dans laquelle deux plaques en fer sont chauffées à hautes températures. Entre ces plaques la pression monte jusqu’à par exemple 3,5 barres. Ces deux éléments: la chaleur et la pression sont indispensables pour transférer des films sur du textile.

Types de technique de pression

Presse en portefeuille

Cette presse est la plus populaire sur le marché. Elle s’ouvre comme une moule de haut en bas et s’appelle en anglais clam press. Ainsi la presse occupe moins de place.

Ce type de presse est disponible en trois modèles :

Version manuelle
Une presse manuelle qui doit être ouverte manuellement après la fin du temps de pression préprogrammé.

Presse électromagnétique
Grâce à un système électromagnétique cette presse dispose d’une ouverture et d’un dégagement magnétique latérales à la fin du temps de pression préprogrammée.

Presse pneumatique
Cette presse s’ouvre et se ferme grâce au système pneumatique. Il lui faut bien évidemment un compresseur.

Presse pivotante
Ce type de presse s’ouvre latéralement ce qui facilite et accélère son usage.
Disponible en version manuelle, électromagnétique et pneumatique.

 

Presse double plateaux

Cette presse est particulièrement appropriée pour la sérigraphie. Grâce au double plateau l’on peut apprêter une deuxième plaque lors de la pression avec la première.

Ces presses sont uniquement disponibles en version pneumatique.

 

Laminateurs

Un laminateur n’est au fond rien d’autre qu’une essoreuse aux rouleaux. Il s’agit de deux lamineurs qui sont pressés manuellement, électriquement et / ou à air comprimé.

Ces rouleaux sont faits en caoutchouc siliconé. Presque tous les adhésifs sont sensibles à la pression (pressure sensitive) et sont donc activés par la pression. Une surpression d’1 mm est déjà suffisante avoir un effet. Ainsi, si une surface a une épaisseur de 10 mm, l’espace entre les rouleaux est réglé à 9 mm .

La plupart des laminateurs sont équipés d’un rouleau supérieur « chauffant ». Cela empêchera le « silvering». Silvering n’est rien d’autre que de petites bulles d’air sous le stratifié. Cela se fane au fil du temps en fonction de la température ambiante. Si vous n’avez pas le temps d’attendre, un rouleau chauffant est l’idéal. Cette méthode rend l’adhésif plus fluide, qui atteint ainsi immédiatement sa force d’adhérence optimale et exclue pratiquement le silvering. Faites attention que le frein sur l’arbre de déroulage n’est pas trop serré, car ainsi la chaleur peut s’étirer le stratifié doux et comme nous l’avons appris au début de notre base de connaissances, le PVC a une mémoire de forme ce qui peut gâcher le résultat.

 

Tables d'application

Une table d’application est une autre forme de « laminage ». Avec un laminateur à rouleaux, la surface à laminer (généralement un film, mais éventuellement une plaque) est passée entre les deux rouleaux.

Avec une table d’application, la surface (habituellement une plaque) est sur une table et le film est pour ainsi dire pressé par-dessus. L’avantage de cette machine est qu’une seule personne peut rapidement et facilement se pose très vite à l’aide une table d’application.

Regardez le clip pour vous convaincre.